Livraison offerte en France métropolitaine à partir de 70€ d’achats.
Tranche de vie
Actualité Tranche de vie

La quête de beauté et d’harmonie dans mon environnement remonte à mon enfance. Tant de rêves dans la tête de cette petite fille, où les idées fourmillent…mais une certitude : maman, je veux créer de mes mains.

Et j’ai grandi, suivi mon chemin, sans trop de bruit. En moi se développe une envie, que dis-je, un besoin qui se fait de plus en plus bruyant pour devenir envahissant. Une urgence, un besoin d’accomplir, de me réaliser.
Vient alors la confrontation, de l’idée, aux dictats de l’entreprenariat. Je n’ai pas compris, quel est votre projet déjà ? Et le business plan, vous l’avez ? Envoyez-nous votre cahier des charges madame… Là commence un long travail d’apprentissage, de recherche et de trop longue réflexion pour imaginer, anticiper, porter ce tendre rêve de petite fille, rêveuse peut-être, mais un brin déterminée quand même.

Après le chemin de croix pour réunir tous les outils nécessaires à la concrétisation du projet, me voilà enfin dans le vif du sujet : je découvre, non moins surprise, qu’il faut avoir plusieurs cordes à son arc. Etre à la fois chef d’entreprise, communicante, photographe, experte du web…comptable !! Et s’il vous reste encore un peu de jus, enfin pouvoir et seulement là, exercer votre cœur de métier. Alors en aparté, je partage ma méthode, avancer à tâtons au fur et à mesure, être curieuse. Pas très original certes, il y a des moments où le pragmatisme est payant.

Au début, il m’est arrivé de me décourager : il faut dire que passer du Business Plan à 08h, au Cahier des Charges à 15h, en passant par Instagram, après avoir travaillé 3 photos sur les 50 prises, tout ceci en ayant fait réchauffer son thé au minimum 6 fois (ah zut ! je l’avais oublié dans le micro-ondes !!), eh bien c’est loin d’être de tout repos ! Et enfin, lorsque tout ceci est à peu près à jour, il faut répondre aux différents mails du banquier, webmaster, et j’en passe, le tout dans le vocabulaire adéquat s’il vous plait… Mais sinon, est-ce qu’à un moment je trouverai le temps pour devenir Métisseuse ? Oui, oui Métisseuse ! Un nouveau métier, mon art de vivre.

Alors oui, à certains moments je doute, je me questionne, vais-je être à la hauteur ? Puis l’instant d’après, l’évidence, je me souviens pourquoi : parce que je suis décoratrice d’intérieur, amoureuse de la matière, du détournement, et des autres… Rester authentique et ne surtout pas perdre de vue, sous la charge du conformisme, mon objectif : partager ma passion. Un peu rebelle, non ?

Enfin nous y voilà, après ce travail de fourmi, à apprendre moult métiers, je vous dévoile, mon « bébé », ma boutique online Termétis, qui est pour moi, au risque de me répéter, un aboutissement, un trait d’union entre mes différentes vies et terres : l’Afrique le berceau de ma tendre enfance, le Moyen-Orient pour mon grain de nostalgie, et la France pour devenir peut-être une grande fille.

La matière a toujours eu une place prédominante dans mes choix. Elle est mon fil conducteur dans toutes mes sélections. Je suis d’abord séduite par la matière et ensuite je la projette sur l’objet. Je suis sensible aux matériaux naturels et bruts tels le bois, la pierre... qui créent une ambiance épurée et paisible. Cette sensibilité cultive mon intuition, elle me sublime.

 Mais pas que, j’aime aussi dans le désordre le chocolat - ma vie dans le sud – m’attabler avec des copains - refaire le monde - révéler la matière - faire pousser des graines de créativité - Insuffler/ Cultiver/ Dénicher des petites séries - être 1perfection - charmer le quotidien - enchanter votre intérieur.

Voilà vous en connaissez un peu plus sur la naissance de Termétis. Je l’ai voulu à mon image de Métisseuse, l’avantage lorsqu’on invente un métier, c’est de pouvoir le redéfinir et d’élargir l’infini des possibles.